Please update your Flash Player to view content.

LA TRACE DES HOMMES

Une expédition en Patagonie australe, autour du Hielo Continental

Six mois d'expédition à pied et en kayak de mer dans les secteurs les moins connus et les plus extrêmes de la Patagonie australe

Réalisée avec Mélusine Mallender, géographe aventurière et spécialiste des mondes marins, l'expédition s'est déroulée en deux parties sur plus de 2500 kilomètres :

  • Une étape terrestre de deux mois à pied dans les pampas argentines et sur les glaces du Hielo Continental.
  • Une étape marine de trois mois en kayak de mer, dans les canaux du Pacifique chilien.
Une découverte intégrale de la Patagonie jusque dans ses recoins les plus secrets et les plus éloignés des centres habités pour un défi à la hauteur des inoubliables paysages des quarantièmes parallèles sud-américain et une recherche sur la vie des Indiens de Patagonieaujourd'hui disparus.

Des travaux de recherche sur les capacités d'adaptation de l'homme à un milieu extrême et la prise de décision en situation difficile ont également été menés.

Cette expédition termine la trilogie Patagone pour l'explorateur Christian Clot qui lui a donné l'occasion de parcourir l'ensemble de la Patagonie : 2002, traversée de la Terre de Feu à pied, Cap Horn puis les canaux fuégiens à la voile;  Exploration de la Cordillera Darwin entre 2004 et 2006; Hielo Continental, la trace des Hommes en 2009.

 

Un territoire encore Méconnu !

Le Hielo Continental, situé au Sud de la Patagonie chilo-argentine, est le plus grand glacier du monde. Il sépare les steppes semi-désertiques de l’est et les fjords humides de l’ouest. Des territoires opposés, extrêmes et parmi les moins parcourus de la planète.

Une approche globale

Un trajet en kayak de mer dans les canaux et les fjords et à la marche dans les steppes, à deux, pour une découverte en profondeur et sensitive du milieu patagon, de ses rares habitants et de son histoire.

Des peuples disparus

Nomades des terres ou des mers, les Indiens Tehuelches et Kaweskars ont disparu de la surface du globe au début du XXe siècle. Nous avons évolué dans leurs univers pour mieux les comprendre.