Et si le GIEC créait des équipes de Football et de Basket ?

[Eng below] C'est ma proposition du jour :pourquoi l'ONU, via le GIEC, ne créerait pas des équipes de Football et de Basket ?

(Montage de l'équipe du PSG 2021 en habit ONU/GIEC avec au premier rang Lionel Messi, Kilian Mbappé et Neymar)

Je sais dit comme cela… Et pourtant je suis assez sérieux. Malgré les inondations, les sécheresses, les feux de forêts et autres qui ont violemment frappé nos pays (et sans parler des catastrophes qui frappent les pays en développement depuis des années), le rapport du GIEC sorti cet été, alarmant s’il en est, n’a occupé les médias qu’un ou deux jours. Ensuite, il y a eu le transfert de Lionel Messi au PSG depuis le Real Madrid et en ce moment celui d’Mbappé dans l’autre sens. De véritables feuilletons qui occupent journaux et commentateurs de bars durant des semaines. Messi est attendu comme le messie sur ses prochains matchs en France.

Alors que voilà plus de cinquante ans que des acteurs alertent sur les problèmes climatiques, d’eau et de pollutions, sans vraiment parvenir à faire changer les mœurs et les marques, il suffit que Ronaldo enlève une bouteille de coca de la table de conférence de presse du mondial pour faire chuter le cours de Coca-Cola Company à la bourse de Wall Street. De son côté, la déclaration de la star de NBA Lebron confirmant les propos de son collègue Kyrie Irving's affirmant sans rire que « La Terre est plate. C'est juste devant nos yeux. Je vous le dis. Ils nous mentent », a fait passer de 9 à 16% le nombre d'Américains considérant la terre possiblement plate.

Alors voilà… À quand un Messi, un Lebron ou un Ronaldo faisant des déclarations tonitruantes sur les émissions de CO2, le plastique ou les bons gestes pour la planète ? Cela n’est pas près d’arriver. Parce que plongé dans un système suréconomique depuis leur plus jeune âge, sans vraiment de temps pour s’éduquer au profit de temps pour s’entrainer, encadré par des staffs dont le seul mètre étalon est le mercato financier de chaque joueur, la place pour considérer les problèmes du monde est mince. Inexistante.


Pourtant, leurs influences dépassent aujourd’hui toutes les autres méthodes imaginables ! Ces joueurs doivent devenir les messagers du climat ! Créons une équipe de foot ONU dont dépend le GIEC ! Sur le même principe de prêt des joueurs par les clubs aux équipes nationales pour les mondiaux et autres, l’ONU aurait le droit de recruter les joueurs des pays membres de l’organisation. Cette équipe participerait au nom du GIEC aux mondiaux et à des matchs de démo, portant fièrement les couleurs des problèmes climatiques sur leurs T-shirts, parlant fièrement de ces notions lors des conférences de presse. Devenant champion du monde (car avec les meilleurs joueurs de chaque pays…) pour mettre en avant les actions possibles face aux problèmes climatiques.

Bien sûr, ce ne peut être que cela. La lutte doit être à tous les niveaux. Mais quand même… Mieux que les Harlem Globetrotters, les Climat GlobeSavers du foot et du basket, où les Messi, Mbappé et autres joueraient pour défendre notre planète. Ça aurait de la gueule, non ?



67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout