• Christian Clot

L’adaptation n’est pas une résignation, mais une constante réévaluation de nos leviers.

Les réalités climatiques et environnementales actuelles sont claires et connues. Et les

Projection des risques d'incendies dus au réchauffement (source Le Monde/Agence européenne de l'Environnement

projections des catastrophes qui en résulteront ne sont ni nouvelles (les alertes dès les années 60 projetaient les mêmes constats), ni imaginaires : nous commençons à le voir au quotidien, partout dans le monde (voir Les cartes du Monde). Elles ne sont pourtant encore, pour beaucoup, que des projections sur lesquels nous avons des leviers d’actions pour en réduire l’ampleur. Nous pouvons, devons, provoquer un changement clair de paradigme dans nos décisions et nos actes d’aujourd’hui. Nous adapter. Une adaptation qui n’est en rien une résignation à une situation donnée, mais une acceptation des réalités (présentes et projetées), pour considérer les leviers d’actions à notre portée afin d’influencer le futur. Et ces leviers d’actions, que cela soit à l’échelle individuelle dans des gestes très simples, mais quotidiens, ou collectifs par des choix politiques audacieux, nous les connaissons pour la plupart. En tant que citoyen, en tant qu’humain, en tant que membre de la grande famille des êtres vivant, nous avons toutes les raisons de les mettre en œuvre. Parce que si nous savons détruire, nous possédons aussi une capacité fabuleuse de construire lorsque collectivement nous le décidons. C’est là mon espoir. Il demande l’action sans la précipitation, car des changements sans données suffisantes peuvent être inefficaces sinon délétères. Il faut étudier. Il demande la passion pour le vivant, l’ensemble du vivant, qui mérite existence et décence. Il faut protéger. Il demande de l’engagement et de la persévérance. Il faut s’investir. Il demande du plaisir et de l’envie. Car rien ne pourra exister sans avoir des raisons de se battre, et nous ne nous battons pas lorsque le but est sans bonheur ni amour. Cela parait monstrueux, c’est parfois décourageant, il y a souvent plusieurs pas en arrière pour un seul en avant. Et c’est pourtant mon espoir. Car rien de cela ne nous est impossible. Je refuse de m’assoir un jour au bord du monde en délitement sans pouvoir me dire, du fond du cœur et sans regret, j’aurai fait tout mon possible. Si nous le faisons toutes et tous, nous n’aurons pas à nous assoir. L’avenir sera !

© 2019 Christian Clot   -   Mentions légales Crédits  -

  • Christian Sur Facebook
  • Christian Sur Twitter
  • Christian sur Instagram
  • Christian LinkedIn