© 2019 Christian Clot   -   Mentions légales Crédits  -

  • Christian Sur Facebook
  • Christian Sur Twitter
  • Christian sur Instagram
  • Christian LinkedIn

NE TE DEGONFLE PAS

Mélusine Mallender

UN JOUR, IL FAUT PARTIR

Après 10 ans et 110 000 kilomètres parcourus ensemble, Mélusine Mallender décide d'offrir à sa moto Varadero 125 vieillissante un baroud d'honneur : aller le plus loin possible en direction du soleil levant. Pas plus de quelques centaines de kilomètres selon les spécialistes ! Mélusine, elle, rêve de Mongolie, de Sibérie, de soleil levant ! Voyage initiatique par excellence, avec son lot de découvertes, de rencontres et de surprises, bonnes ou mauvaises, le film raconte ce rêve devenu réalité au fil de chacun des 22 000 kilomètres finalement parcourus en solo par la jeune motarde, jusqu'à Vladivostock... jusqu'au bout de son rêve.

DANS LA CORNE DE L'AFRIQUE

C'est depuis Addis-Abeba, la capitale de l'Ethiopie, que Mélusine débute son périple. Elle met dans un premier temps cap à l'Est, en direction des terres musulmanes de ce pays aux mille visages, qui regroupe plus de 80 ethnies pour autant de langues, aucune n'étant langue officielle. Une manière de préserver la culture de chacun qui ne va pas sans difficulté pour la jeune motarde au moment de communiquer avec les habitants. Mais comme toujours la moto fonctionne comme un sésame pour initier les contacts avec les femmes comme avec les hommes. Mélusine découvre ainsi Harar, la ville légendaire aux 99 mosquées su royaume de Saba, où elle rencontre plusieurs femmes qui lui offre un premier visage de la notion de la liberté en Ethiopie. Le voyage se poursuit dans la région Somali, en longeant la frontière du Somaliland, pays auto-déclaré en scission avec la Somalie, reconnu par aucun autre pays. Elle décide de s'y rendre, et après des débuts difficile dans un pays en poire à de nombreux démons, c'est le ministre de la jeunesse de et sport en personne qui lui signera les autorisations nécessaires pour circuler dans le pays. Elle découvre ainsi les incroyables peintures rupestres de Las Geel, et un pays où moins de deux cents touristes rentrent chaque année. Puis c'est le retour en Ethiopie, avant de terminer cette première étape dans la plaine des Danakils, près du lac de lave en fusion de l'Erte Alé, Mélusine aura l'occasion de croiser la route d'une ancienne exciseuse qui a décidé de déposer les couteaux, et de nombreuses autres personnes qui, dans le bonheur ou parfois la violence, jusqu'au jet de pierre, lui permettront de mieux comprendre la vie en Ethiopie aujourd'hui.

LES ROUTES PERSANES

Après l'initiatique Back to Japan, Mélusine ne pouvait en rester là. Le voyage maintenant bien ancré au corps, renforcée dans le fait que la moto est une belle manière de faire des rencontres et un témoignage de liberté important, elle décide d'entreprendre un nouveau périple. Plus construit, mais aussi plus ambitieux, avec cette fois un gros cube 800 cm², elle veut poursuivre l'aventure dans les pays d'Asie centrale (Tadjikistan, Kirghizstan), mais aussi de toucher aux pays du Moyen-Orient, Iran en tête. Ce voyage audacieux débute véritablement en Turquie, avec les villes taillées de la Capadocce et le Kurdhistan, le long des frontières Syrienne et Irakienne, où l'accueil est déjà oriental mais les tensions bien présentes.

LES VOIES DE LA LIBERTÉ

Les voies de la liberté ! Ou le portrait de notion de liberté dans cinq pays d’Asie du Sud ! Voici le thème de cette expédition solitaire à moto 2015‐2016 de Mélusine Mallender. Mi‐octobre 2015, la spécialiste des expéditions à moto au long-court, Mélusine Mallender débute sa nouvelle expédition en solitaire : 6 mois en Asie du Sud, au départ de Jakarta, pour traverser successivement l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Myanmar (ex‐Birmanie), le Bangladesh, l’Inde, le Népal, le Pakistan, la Chine.

INDONÉSIE

Mélusine, vient d’arriver à Jakarta pour le début de son expédition. L’Indonésie est le plus grand pays musulman au monde mais c'est surtout un archipel de plus de 17 000 iles. Le jeune femme roule entre la mégalopole jakartienne et les plages de Bali en passant par les forêts de Sumatra. Elle découvre la fabuleuse diversité de chaque île qu’elle traverse et rencontre une population chaleureuse. Entre les cerfs-volants de Putu et les rêves de Lydia de l’ethnie des Minangkabau, la plus grandes ethnie matrilinéaire, mélusine s’étonne et les questionne dans leur quotidien.

MYANMAR

Rien n’est simple au Myanmar, le pays s’ouvre, mais Mélusine ne peut y entrer sans escorte avec sa moto. Peu lui importe, elle décide de louer une moto sur place en attendant d’avoir ses papiers et peut ainsi quand même rouler seule plus ou moins librement au Myanmar. Mélusine nous emmène dans ce pays au cœur du changement en pleine transition politique. La population intimidée par des années de dictature n’en ai pas moins bienveillante et curieuse d’échanger avec elle.

NÉPAL

Le Népal est le pays des géants himalayens, c’est aussi le paradis du treck, meurtries par les récents tremblements de terre, les habitants avancent envers et contre tout. Les hauts plateaux du Mustang, Katmandou, la plaine du terrai sont autant de paysages fabuleux où Mélusine se perd avec joie.Entre Sareena la chanteuse punk, Mira Raï la championne de trail et Sanu une ancienne Kalamari, Mélusine partage joies, peines et espoirs dans ce pays si beau et encore si fragile où la condition des femmes reste encore précaire.

BANGLADESH

Mélusine découvre le Bangladesh, un pays tourmenté par les catastrophes naturelles et d’une grande pauvreté. La jeune femme est très vite accueillie par ces nombreux habitants, surpris de voir une femme au guidon d’une moto. La plus longue plage du monde, Cox’s bazar, la mangrove, la bruyante Dhaka, sont peu de choses face aux personnes qui pas à pas construisent la liberté de demain. Mélusine passe du monde des hommes à celui des femmes et nous emmène dans ce Bangladesh si peu connu.

PAKISTAN-IRAN 

Cela faisait 5 ans que Mélusine n’était pas revenue en Iran et cette fois ci elle est seule, mais avant elle doit traverser le Pakistan, un pays qui inquiète beaucoup ses proches. La jeune femme rencontre grâce à la moto des personnes qui l’aide et se confient. Mélusine arrive finalement en Iran, pays contradictoire et étonnant où l’hospitalité est roi. Entre décors des milles et une nuit et paysage sublimes, Mélusine se laisse guider par ses habitants, et surtout les femmes qui la reçoivent avec plaisir.